category|afroromance revoir

2022/03/04

« J’ai 23 ans et j’suis en couple depuis plusieurs annees avec Mathieu.

Nous avons des hauts et des bas mais a chaque fois, nous tentons de bien surmonter pour rester ensemble. J’suis un individu qui possi?de besoin de beaucoup d’attention. J’ai beaucoup d’angoisses, de peurs, de stress (manque de confiance en soi, troubles alimentaires) et j’ai chaque jour l’impression d’avoir besoin de lui Afin de me reposer. Cela joue fort bien votre role qui s’est enfile en place, mais cela est source de de nombreux disputes. Depuis de multiples mois (voire d’annees), je n’ai plus envie d’avoir de relations intimes avec lui. Je me force a chaque fois, ou refuse bien juste. Lui-meme a commande du poids, mais je ne sais gui?re si c’est un probleme purement physique ou si ce sont mes sentiments qui diminuent. Le fait est que je n’ai plus envie des bisous, plus besoin de le sentir contre moi. Je ne pense a lui qu’en terme fonctionnel (le voir si j’ai besoin de lui, de passer le temps, ou juste Afin de rire et s’amuser ‘en toute amitie’). Je me rends bien compte en lisant ce que je marque qu’il y a un probleme dans les sentiments. Mais malgre bien, je persiste depuis tous ces mois a me dire que je l’aime. J’en suis vraiment persuadee. Nous avons de veritables projets de vie (ville ou s’installer, on commence a amener future famille) mais je sais que je ne suis nullement prete concernant ca. J’habite encore etudiante. Je n’ai nullement envie de le quitter parce que J’me dis qu’il pourrait i?tre parfait me concernant . dans 10 annees. Et que nous nous sommes rencontres trop tot. Ca fera des mois que je laisse trainer cette situation et me cachant le regard. Il existe peu, je l’ai trompe avec un ex. Cela s’agit d’un garcon pour qui j’ai i  chaque fois garde des sentiments, bien que nous ne nous voyions plus qu’en simples ‘potes’ partageant le aussi groupe d’amis d’enfance. J’ai fait votre betise en me disant ‘allez, on verra bien, tu seras fixee’. Le fait est que ca ne m’a jamais du tout aide. J’ai i  chaque fois pense que coucher avec 1 autre homme me remettrait des « petits papillons » au ventre mais non, moyennement. Je relativise nombre et je me dis que mon ex n’est vraiment jamais fait pour moi. On s’entend bien concernant le sexe, mais jamais il ne saura m’apporter votre que m’apporte Mathieu actuel. J’ai envie etre seule mais j’ai peur de perdre quelque chose d’irremplacable. J’habite incapable d’avouer ma faute, ca pourrait i?tre impardonnable ; nous parlons tres souvent d’infidelite et il me fait tellement confiance. Que me conseillez-vous ? Anne-Eliane. »

Notre reponse de Jacques Arenes

Le sujet Afin de vous n’est nullement d’avouer, mais de comprendre ! Et avant de tout deballer a votre ami, ceci serait mieux de cheminer Afin de saisir et cela vous arrive. Vous tenez a la ami. Cela vous rassure et apaise vos angoisses. Vous ne niez gui?re que i§a occasionne des conflits. Cela pourrait i?tre passionnant de savoir d’ailleurs quels paraissent ces conflits. Est-ce qu’il en a assez d’etre ce « nounou » ? J’ai l’impression que vous avez avec lui une relation dite « d’etayage ». Vous vous appuyez sur lui. Cela vous aide a avoir confiance. Neanmoins, cela ne construit nullement necessairement une relation amoureuse « complete », ainsi, votre n’est gui?re non plus tres erotique de coucher avec son medecin ! Pour construire une relation ou la seduction, voire le mystere, aient plus de place, il faudrait peut-etre justement apporter plus d’espace a l’enigme et au jeu. Si effectivement, votre ami accourt quand vous avez « besoin » de lui, a toutes vos ordres Afin de remplir le vide et l’inquietude, cela ne va permettre pas la distance d’une seduction.

Freud decrivait, chez nos hommes de le epoque, la scission entre ce qu’il appelait le « frequent tendre » et le « frequent sensuel ». Pour dire nos choses brievement, le grand classique de l’adultere bourgeois de l’ancien temps libre consistait, pour des hommes, d’avoir d’un cote une femme qui rassure et s’occupe du quotidien et, d’un autre cote, une maitresse pour le fun. Freud commente i§a en evoquant la difficulte pour les hommes d’avoir a J’ai fois, au meme lit, la tante des bambins, que l’on « respecte », ainsi, celle avec qui on a un imaginaire et une realite erotique, que l’on « respecte » moins. J’entends aujourd’hui De surcroit en plus de femmes qui fonctionnent tel i§a : d’un cote le compagnon de la totalite des journees, avec qui on se sent protegee et, d’un autre cote, l’amant ou des amants vis-a-vis desquels on n’a pas « besoin » de demander cette protection puisqu’elle reste deja assuree avec le compagnon regulier. Alors que l’homme un moment freudien trompait sa femme parce qu’on ne va nullement, dans la logique de l’inconscient, coucher avec une femme qui rappelle sa propre mere, certaines jeunes filles d’aujourd’hui ne fantasment jamais nombre sur un compagnon qui s’occupe d’elles et les rassure, comme une sorte de pere protecteur.

Mon explication est rapide et schematique, mais vous percevez bien qu’une relation amoureuse haut de gamme ne est en mesure de se construire seulement au registre du « besoin ».

Vos difficultes, vous l’enoncez de suite, ne concernent pas seulement ce vie amoureuse, et ces angoisses, ces troubles alimentaires. On ne « guerit » nullement le manque de confiance en soi seulement en se trouvant votre partenaire qui nous assiste. Parce que bien juste ceci n’aide nullement a grandir, aussi si, dans un premier temps libre, i§a permet de pallier les angoisses. Notre condition d’une relation amoureuse plus adulte est d’abord d’etre soi-meme plus mature, c’est-a-dire de cheminer pour ne plus « choisir » l’autre comme pommade bienfaisante dans ses propres angoisses (en tous cas, pas seulement !). Pour cette categorie de cheminement, je ne connais jamais d’autre « recette » que de faire une psychotherapie en profondeur, de type psychanalytique.

Une derniere remarque : pas de compagnon ne sera jamais completement « comblant » d’une maniere fort exterieure ou on cocherait une liste avec votre que chacun nous apporte. Dans la meme perspective, le desir ne vient gui?re seulement comme une sorte de sensation corporelle qui nous tomberait dessus sans qu’on l’ait voulu, ou, au contraire qui se cultiverait comme on va en salle de gym, du type « je prends votre amant, cela m’aidera a desirer mon conjoint », une aussi maniere que l’on pourrait penser « je fais des abdos, comme ce qui j’aurais plus de sensations quand je cours avec mon ami ». Notre desir est plus mysterieux que cela, mais cela ne veut pas dire que nous soyons totalement passif(ve). Si sa survenue entre 2 partenaires reste enigmatique, on peut quand meme essayer de jouer avec le mystere, tenter d’entretenir celui-ci en ayant une bonne distance avec son conjoint, ainsi, non aucune colmater le quotidien par la presence de l’autre Afin de eviter d’etre angoisse(e).